Nous utilisons des cookies afin de fournir la meilleure expérience web possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés notamment à vous offrir des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts ainsi qu’une navigation plus agréable. Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet. Pour en savoir plus et gérer ces paramètres, veuillez consulter notre politique relative aux cookies.
Avenue de Tervueren 2361150 Bruxelles (Woluwe-Saint-Pierre) info@medicis.be+32 2 762.03.25

JOURNEE MONDIALE DE L ANOSMIE LE 27.02.

[18-02-2021] JOURNEE MONDIALE DE L ANOSMIE LE 27.02.

 

L’anosmie, ça vous dit quelque chose ? Depuis la crise sanitaire,  ce trouble est devenu un symptôme associé à une possible infection au COVID 19 : il s’agit de la perte de l’odorat, à ne pas confondre avec l’hyposmie qui correspond, elle, à une diminution des capacités olfactives.

Le plus souvent, l’anosmie est due à une obstruction des fosses nasales (fréquemment à cause d’une polypose naso-sinusienne) ou à une altération des voies olfactives.

Si elle peut être temporaire, cette perte d’odorat peut, hélas, aussi s’installer dans le temps et persister.

Dans tous les cas il est important de consulter un spécialiste ORL car il existe des traitements qui permettent de récupérer une partie ou la totalité de l’odorat.

Il peut s’agir, selon la cause à traiter, d’un traitement médicamenteux (par voie locale en spray ou par voie générale),parfois  d’une prise en charge chirurgicale (en cas de polypes par exemple) mais aussi d’exercices  de rééducation olfactive.

Bon à savoir : dans les cas de perte de l’odorat liées à un problème neuro-sensoriel (comme c’est le cas pour la COVID), il est important de consulter tôt afin d’instaurer un traitement rapidement et d’augmenter ainsi les chances de récupération.

Equipe ORL à Medicis