Nous utilisons des cookies afin de fournir la meilleure expérience web possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés notamment à vous offrir des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts ainsi qu’une navigation plus agréable. Si vous souhaitez les désactiver, nous vous invitons à changer les paramètres de votre navigateur Internet. Pour en savoir plus et gérer ces paramètres, veuillez consulter notre politique relative aux cookies.
Avenue de Tervueren 2361150 Bruxelles (Woluwe-Saint-Pierre)
+32 2 771 43 79

Colonoscopie (ou coloscopie)

Qu’est-ce qu’une colonoscopie ?

Il s’agit d’un examen qui a pour but d’examiner le gros intestin (côlon) à l’aide d’un endoscope souple (fibres optiques) introduit par l’anus.

Il permet de réduire très fortement le nombre de cancers dans la partie explorée, c’est-à-dire l’anus, le rectum, le sigmoïde et dans de bonnes conditions de préparation, le côlon.

Il est utilisé pour rechercher des anomalies du côlon et le cas échéant prélever des échantillons qui seront analysés au microscope. Lors de cet examen, on découvre parfois des polypes qui, dans la mesure du possible, sont enlevés ou détruits, afin d’éviter qu’ils évoluent et se transforment en tumeur. La colonoscopie est la meilleure méthode d’examen du côlon. D’autres examens sont possibles (radiographie du côlon par lavement baryté). Ils ne permettent pas de prélever des échantillons et/ou d’enlever des polypes.

Comment réalise-t-on la coloscopie ?

L’endoscope, introduit par l’anus, est progressivement conduit sur tout le trajet du côlon, afin de l’examiner dans son ensemble. Des biopsies sont parfois pratiquées, elles sont indolores.

Si l’inconfort lié à l’examen, largement dépendant de l’anatomie et de la sensibilité du côlon, est trop important, il vous sera proposé de le reprogrammer à une date ultérieure et sous anesthésie.

Si des polypes de taille relativement importante sont détectés, leur ablation sera également programmée ultérieurement.

Entre chaque examen et suivant les recommandations actuelles, l’appareillage est désinfecté et les accessoires sont stérilisés ou jetés (matériel à usage unique) pour éviter toute transmission d’infections.

Comment se préparer pour la coloscopie ?

Pour que l’examen se déroule dans de bonnes conditions, le gros intestin doit être parfaitement propre. Il faut donc suivre à la lettre les instructions qui vous seront données pour la préparation qui consiste à boire une solution destinée à vider le côlon. Informez toujours le médecin de vos allergies et des médicaments que vous utilisez, en particulier ceux qui modifient la coagulation du sang (comme l’aspirine, les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou le Plavix)

Quels sont les inconvénients de l’examen ?

Le passage des “courbes” du gros intestin peut rendre l’examen inconfortable. Après l’examen, des crampes abdominales sont fréquentes, elles sont soulagées par l’émission de gaz (air insufflé pendant l’examen)

Quelles complications peuvent survenir ?

La colonoscopie présente peu de risques. Les complications (perforations, hémorragie…) sont exceptionnelles (<1)�et surviennent surtout quand un polype est enlevé. Plus exceptionnellement encore peuvent survenir des troubles cardio-respiratoires.

Les complications apparaissent le plus souvent pendant l’endoscopie mais peuvent également se révéler quelques jours après l’examen (douleurs abdominales, perte de sang dans les selles, fièvre…). Il est alors très important de contacter immédiatement le médecin au 02 762 50 44 (HTC MEDICIS). En cas d’impossibilité de prendre contact avec lui, veuillez avertir rapidement votre médecin-traitant ou vous présenter au service des urgences.